#RpNdar1# Lancement des « Rencontres politiques de Ndar »

Le système démocratique repose sur la délibération qui postule elle-même un mécanisme de dialogue efficient entre les acteurs politiques et leurs mandats. Or dans le monde actuel dominé par les médias, la parole politique est dévoyée à cause du processus d’intermédiation auquel elle reste soumise entre la source et le destinataire. L’évolution des sciences et techniques a beaucoup affecté le domaine de l’information et de la communication politique ; les acteurs et les destinataires de la décision publique en sont réduits à n’être parfois que de simples objets ou consommateurs dans le processus de détermination de leur propre existence. Les décisions publiques ne reposent plus sur des consensus solides parce qu’elles auraient été prises en l’absence de véritables débats direct et fructueux entre différents acteurs.

La démocratie suppose des échanges directs et francs entre les citoyens et les hommes politiques. Ceci se fait souvent par le biais des médias. Cependant l’information divulguée ne répond pas toujours aux attentes des citoyens.
Une façon de régler le problème consiste à recréer un espace qui soit à la fois source d’informations et de débats sur les problèmes de l’heure et cadre d’échange autour des solutions possibles et souhaitables. L’idée de mise en place des rencontres politiques de Ndar est destinée à répondre à une telle attente. Il s’agit donc d’un projet destiné à rétablir le « face to face » entre les citoyens et les acteurs politiques, les populations et leurs mandataires. En d’autres mots, les rencontres politiques de Ndar se veulent un forum qui va positiver le rôle de la politique en réconciliant celle-ci avec la société. Il pourrait aussi remplir le rôle d’espace neutre de dialogue entre les camps politiques opposés, d’échange entre les idéologies. En somme une version revisitée de l’Agora chez les grecs.

Objectifs des RPN

Les objectifs des Rencontres politiques sont :

  • Renforcer la participation politique citoyenne,
  • Créer des espaces de dialogues politiques apaisés, une alternative à la violence politique,
    Éclairer l’opinion publique sur les questions d’intérêt commun par la dissémination d’une information politique crédible,
  • Renforcer les liens entre le monde universitaire de la recherche et les décideurs politiques, les citoyens, les OSC et les organismes communautaires de base.

Résultats attendus des RPN

Les résultats attendus des Rencontres politiques de Ndar sont :

  • Accroissement de l’intérêt des Saint-Louisines en termes de quête d’informations, d’idées et d’interpellation de leurs représentants politiques.
  • Dialogue constant et moins tendu entre élus locaux et citoyens
  • Systématisation de la création de cadre d’échange autour des programmes politiques lors des élections.
  • Forte régression de la violence durant les périodes électorales.

Format des RPN

L’activité consiste à organiser une fois par mois une discussion autour d’un thème recouvrant un in- térêt politique manifeste (d’actualité ou pas), ouverte au public sous la forme d’invitations ciblées et animée par des experts reconnus dans leur domaine. Elle se tiendrait sur une demi-journée, le matin ou l’après-midi, de manière alternative dans l’enceinte de l’Université Gaston Berger et dans la ville de Saint-Louis. Elle sera adossée à un partenariat entre l’UGB, un hôtel de la place, une radio de la place. Le format choisi alternera entre deux formules consistant en fonction des thématiques à désigner soit :

  1. un invité unique qui traitera en 01h ou 01h 30 d’une problématique d’actualité qui sera suivi d’une discussion avec la salle d’une durée de temps égale (01h30)
  2. un panel de trois invités au plus qui seront tour à tour interrogés sur une batterie de questions par un modérateur, aussi spécialisé qu’eux sur le sujet du jour.

Dans tous les deux cas, la séance intitulée selon le sujet traité est clôturée par la lecture d’une synthèse des communications et débats d’une durée de 30 minutes au plus.

Cette synthèse est un des produits du café politique à côté des communications proprement dites et des résumés de presse. Ces trois (03) différents produits sont rendus publics en fonction de leurs cibles et selon des supports diversifiés.

Partenariat des RPN

L’idée de l’alliance pour la réalisation de l’activité est fondée sur la volonté d’impliquer le plus grand nombre d’institutions et personnalités qui manifestent un intérêt pour sa réussite et qui seraient disposées aussi à y contribuer. En guise d’exemple, on pourrait évoquer l’acceptation par le partenaire hôtelier d’héberger l’événement en contrepartie de mentions publicitaires ou encore demander à la radio partenaire de couvrir en direct la conférence.
Le team leader de l’activité reste cependant le CERADD (Carrefour d’Etudes et de Recherche-Action pour la Démocratie et le Développement) de l’UGB qui, en rapport avec la Fondation Rosa Luxemburg, concevra le programme et ses outputs.

Liste indicative des thèmes

Entres autres, les thèmes suivants seraient débattus :

  • Les leçons du référendum du 20 mars 2016 : aspects politiques, juridiques et communicationnels
  • L’avenir des partis politiques au Sénégal
  • La communication en politique
  • Coopération transfrontalière et conflits politiques
  • Intégration et développement en Afrique
  • La problématique des identités en Afrique : atout ou frein politique ?
  • Laïcité et République : l’Etat de la question ?
  • Rôle et place des élites dans la République
  • La violence en politique
  • La société civile et le pouvoir politique : contours et interférences ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *