#RpNdar4# Politique étrangère du Sénégal et défi de l’unité politique de l’Afrique. De Senghor à Macky SALL : permanences et ruptures

Les Rencontres Politiques de Ndar (RPN) ont tenu, le samedi 29 octobre 2016, leur quatrième activité à la Salle des Actes de l’UFR des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB).
Cette rencontre, qui s’est penchée sur le thème suivant : « la politique étrangère du Sénégal et le défi de l’unité politique de l’Afrique. De Senghor à Macky SALL : permanences et ruptures ». Elle a été animée par :

  • Son Excellence M. Ibrahima DEME (diplomate, ancien conseiller culturel du Président Léopold S. SENGHOR), par ailleurs modérateur des débats.
  • Professeur Moussa DIAW (UFR Sciences Juridiques et Politiques de l’UGB),
  • Dr Pape Samba NDIAYE (UFR Sciences Juridiques et Politiques de l’UGB).

La politique étrangère désigne la politique conduite par l’Etat sur la scène internationale, en particulier dans sa relation avec les autres acteurs étatiques. Le Sénégal est souvent présenté par les analystes comme une véritable puissance diplomatique malgré le fait qu’il ne constitue pas une puissance économique ni financière. Le nombre élevé de citoyens sénégalais fonctionnaires de grandes organisations internationales en témoigne.

Plus récemment, l’élection du Sénégal, pour la troisième fois après 1968-1969 et 1988-1989, au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’O.N.U. au titre de la période 2016-2017 avec 187 voix, devant le Japon (184 voix) et l’Egypte (179 voix), vient confirmer cet état de fait, au moment où plus de 60 États Membres des Nations Unies n’ont jamais été membres du Conseil de sécurité.

Il est important de rappeler que la candidature sénégalaise était endossée, entre autres, par l’U.A. et la C.E.D.EA.O., preuve sans doute d’une politique extérieure ancrée dans le panafricanisme avec l’objectif de réaliser l’unité politique de l’Afrique.

La politique extérieure du Sénégal s’appuie sur des principes constants dont certains sont inscrits dans la constitution tandis que d’autres découlent d’instruments juridiques internationaux auxquels le Sénégal est partie. Mais, au-delà de ces principes, la question est de savoir fondamentalement quelles sont les dynamiques de rupture et de continuité notées dans la conduite de la politique étrangère du Sénégal au regard des présidents qui se sont succédés à la tête du pays, de l’indépendance à nos jours.

L’activité a vu la participation d’un public nombreux et d’horizons divers : responsables politiques, enseignants-chercheurs, étudiants, membres du personnel administratif de l’UGB, leaders communautaires, membres de la Société civile, journalistes, autres catégories de citoyen.

La rencontre a permis de passer en revue les moments fondateurs ainsi que les phases les cruciales de la politique étrangère du Sénégal tout en mettant en exergue la politique africaine du Sénégal. A l’issue des exposés et des débats riches en enseignements, les recommandations suivantes ont été formulées :

  • Travailler à la sauvegarde du caractère avant-gardiste de la diplomatie sénégalaise en le considérant comme un patrimoine ;
  • Travailler à une plus grande transparence dans la définition et la mise en œuvre de la politique étrangère du Sénégal. Cela passerait par l’instauration d’un débat d’idées pour une lisibilité et une pertinence de cette politique ;
  • Encourager l’évaluation de la politique étrangère afin d’en faire une véritable politique publique ;
  • Promouvoir des critères de sélection des diplomates de manière plus rigoureuse en instituant, entre autres mesures, une audition des diplomates pressentis par la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale ;
  • Travailler inlassablement à l’amélioration de nos relations de bon voisinage avec les pays limitrophes ;
  • Promouvoir une politique subtile de diversification de nos partenaires économiques ;
  • Mettre en place un cadre à la fois d’échanges, d’expertise et de conseil sur la politique étrangère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *