Premier atelier de dissémination du Round 7 : Politiques publiques et priorités des sénégalais

Selon la plus récente enquête d’Afrobaromètre au Sénégal, les populations estiment majoritairement que les programmes de construction d’infrastructures sont importants. Cependant, elles considèrent le chômage, la santé et l’insécurité alimentaire comme étant leurs principales préoccupations auxquelles leurs gouvernants devraient s’attaquer en premier. Cette enquête menée du 02 au 31 Décembre 2017, indique que les préoccupations En savoir plus surPremier atelier de dissémination du Round 7 : Politiques publiques et priorités des sénégalais[…]

Atelier multi acteur sur “Remporter la lutte contre la corruption : une voie durable vers la transformation de l’Afrique!”

Les 19 et 20 juin 2018, s’est tenu, à Dakar, un atelier multi acteur sur la thématique « Remporter la lutte contre la corruption : une voie durable vers la transformation de l’Afrique ». L’Union Africaine a fait de 2018, l’année de lutte contre la corruption. L’atelier est organisé par One Campaign, Forum civil et Gorée Institute. […]

De la résilience face à la violence

Cheickna Yaranangoré est boursier de l’équipe pays du Burkina Faso dans le cadre du projet ” Stratégies de résilience des jeunes face à la violence en Afrique de l’Ouest”. Il travaille sur la résilience de l’Etat burkinabé face à un contexte politique marqué par plusieurs mouvements de contestation, de révolution et de violence. Cheikna revient ici sur la capacité de l’Etat burkinabé à faire face à la violence et aux rôles que peuvent jouer la recherche scientifique dans la construction de la paix.

[…]

Atelier de travail sur la méthodologie et les résultats provisoires de la recherche sur les résilience

Les 17 et 18 mai 2018, l’équipe de coordination du projet sur les stratégies de résilience des jeunes, face à la violence en Afrique de l’Ouest, accompagnée par l’équipe pays Sénégal a effectué un voyage au Burkina Faso dans le cadre d’un atelier de partage et d’harmonisation. […]

Rapport du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP)

Le Sénégal a adhéré en 2003 au Mécanisme africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP), mais ne s’était pas engagé dans le processus d’autoévaluation et d’évaluation. Ce n’est qu’en 2012 que, sur instruction du président de la République, le processus du MAEP est relancé, conformément aux principes et directives qui régissent cette institution. […]

Analyse et mise en perspective de deux systèmes de production

Dans un monde en perpétuelle croissance démographique et dans un contexte de rareté des ressources naturelles, le défi de la sécurité alimentaire mondiale est de plus en plus préoccupant. Face à cette situation et aux graves crises qui en résultent, l’enjeu au niveau mondial est de promouvoir des systèmes de production et d’alimentation aptes à concilier performances économiques, sociales et environnementales. […]

Jeunes et stratégies de résilience à la violence et à la criminalité en Afrique de l’Ouest

L’Afrique est le continent le plus jeune au monde. Les moins de 15 ans représentent 41% de sa population totale (Pison, 2015). Cette proportion atteint 47 % au Mali, 45 % au Burkina Faso et 42 % au Sénégal alors que la moyenne mondiale se chiffre à 21 % (Pison, 2016). Les jeunes représenteraient plus de 64% de la population ouest africaine (UNFPA; 2016). La configuration de la structure par âge de la population assortie d’une croissance démographique importante impose aux états africains des investissements démographiques énormes. […]

Climat camp de Bamboung, un modèle pour la résilience climatique des jeunes

Les urgences auxquelles, la contemporanéité est confrontée, sont multiples et complexes. Parmi elles, figurent celles climatiques. Les actions anthropiques participent à une destruction progressive de notre environnement. Les décisions politiques entreprises depuis plus de deux décennies ne roulent pas au même rythme que les changements climatiques. Ces derniers sont de plus en plus manifestes. De En savoir plus surClimat camp de Bamboung, un modèle pour la résilience climatique des jeunes[…]

L’industrie culturelle comme vecteur de résilience des jeunes face à l’extrémisme violent : Artistes Unis Contre l’Extrémisme Violent – “Non à l’extrémisme violent !”

L’industrie culturelle peut être un bon moyen pour lutter contre la violence des jeunes. Elle a largement démontré ses capacités à fournir aux jeunes les moyens de combattre pour des sociétés justes et équitables. Depuis le début de cette décennie, le groupe Y’en a Marre au Sénégal ou le Balai citoyen au Burkina Fasso comptent En savoir plus surL’industrie culturelle comme vecteur de résilience des jeunes face à l’extrémisme violent : Artistes Unis Contre l’Extrémisme Violent – “Non à l’extrémisme violent !”[…]